BebeCalin.mu

De 3 à 7 ans

La constipation

14 octobre 2011, par BebeCalin.mu (Anushka Mootia)


Les enfants ont souvent des crises de constipation. Elles peuvent être causées par un changement dans l’alimentation, une routine bousculée, un stress physique ou morale. Le plus souvent, c’est dû à un apport insuffisant de liquide ou de fibre. Bien que la constipation ne soit pas une maladie en soi, c’est souvent très dure pour un enfant.

Un enfant est constipé lorsque ses selles sont moins fréquentes et plus dures qu’à l’habitude. La défécation devient alors douloureuse et peut s’accompagner de saignement de l’anus qui se fissure au passage de selles trop grosses. L’accumulation de selles dures dans le ventre peut occasionner des douleurs avec un ballonnement, une perte d’appétit, voire même des vomissements.

Les symptômes d’un enfant qui est constipé :

  • Il va à la selle moins fréquemment que d’habitude.
  • Il a des selles dures et sèches.
  • Il produit des selles volumineuses, et sa défécation est douloureuse.
  • Il se plaint des maux de ventre ou ressent des douleurs à l’anus au moment de la défécation.
  • Il souille parfois légèrement ses sous-vêtements.

La plupart du temps, la constipation est attribuable à une modification de la diète ou de mauvaises habitudes alimentaires. Pour les enfants scolarisés, ce sont souvent les contraintes scolaires qui sont à l’origine d’une crise de constipation : les départs précipités le matin, la peur de demander l’autorisation de se rendre au toilette durant les heures de classe, le manque de temps après le repas du midi ou les toilettes sales de l’école.

Conseils pratiques

La prévention et le traitement de la constipation se résument à :

  • encourager l’enfant à de saines habitudes alimentaires
  • entraîner l’enfant à une discipline adéquate au niveau de la propreté (s’assurer, entre autres, que la routine et les techniques de défécation sont adéquates)

Quelques habitudes alimentaires à observer :

  • En tenant compte de l’âge de l’enfant, offrir tous les jours des aliments assurant un apport adéquat en fibres alimentaires avec des produits céréaliers et des fruits et légumes. Les fibres stimulent le travail des intestins, accélèrent et facilitent l’élimination des selles. Elles gonflent au contact des liquides que l’on boit et contribuent à ramollir les selles. Privilégiez les carottes, bananes, pruneaux …
  • Assurer également une consommation quotidienne et abondante d’eau. Sous forme de jus frais, milkshake, smoothies, soupe…

Habitudes de propreté :

  • L’enfant devrait être encouragé à aller à la selle au moins une ou deux fois par jour, à un moment déterminer de la journée (ex : après le déjeuner ou le dîner)
  • Pour les enfants scolarisés, il est conseillé d’intégrer dans les bons gestes du matin, un petit créneau pour partir aux toilettes (au réveil ou après le petit déjeuner)
  • Lorsque l’enfant va aux toilettes, il faut s’assurer qu’il est bien installé au-dessus de la cuvette, avec les pieds bien appuyés sur un petit banc si nécessaire.

Il est conseillé de consulter votre médecin si votre enfant :

  • est constipé depuis plus d’une semaine
  • a des selles teintées de sang
  • a très mal au ventre
  • a des vomissements







*

Publier un commentaire sur mon profil Facebook


* champs obligatoires