BebeCalin.mu

De 3 à 7 ans

Gros mots : mode d’emploi

30 mars 2011, par BébéCâlin


Trois ans et déjà apparaissent les gros mots ! Vous ne savez pas comment réagir et encore moins, où mettre la tête lorsqu’il les utilise devant vos amis ou proches, de peur qu’on ne vous qualifie de mauvais parents… Et pourtant, vous n’utilisez pas un langage vulgaire en présence de votre enfant. Comment donc ces gros mots sont-ils arrivés dans son vocabulaire mais surtout, comment faire pour qu’il cesse de les répéter ?

Les gros mots pour braver les interdictions

Le « caca » et ses dérivés qu’il répète à trois ans ont un lien direct avec son apprentissage de la propreté. A cet âge, il apprivoise le pot mais il apprend qu’il est interdit de toucher ce qui se trouve au fond. Il tente alors de braver les interdictions à travers la parole, notamment en utilisant les gros mots et c’est souvent par plaisir. Il tente également de tester les limites que vous lui avez imposées. Si ces fameux « pipi-caca » vont disparaître dans pas longtemps, il convient de lui faire comprendre dès cet âge que certains mots ne peuvent être utilisés à la maison. Par ailleurs, il convient de ne pas faire de fixation sur le sujet tout en restant ferme. Il s’en désintéressera graduellement, surtout s’il constate que vous n’y accordez pas d’importance.
Cependant, à mesure qu’il grandit, votre enfant peut utiliser des mots encore plus grossiers, qu’il aura entendu et appris à l’école ou dans son entourage proche : de ses cousins. Toutefois, si vous lui en demandez la signification, vous constaterez qu’il l’ignore tout simplement. Ainsi, vous devez lui expliquer que les gros mots peuvent profondément blesser ceux à qui ils sont destinés. Punir n’est pas une solution.

Parents, soyez vous-mêmes un exemple !

Mais si les gros mots persistent, il vous faut mener votre petite enquête : où apprend-il ses gros mots ? A l’école ? A la maison avec votre aîné ? Veut-il copier quelqu’un, se rebeller ou encore exprimer son agressivité ? Bien souvent, malheureusement, un enfant répète ce qu’il entend à la maison. Les plus jeunes aiment imiter les adultes. Il se peut que vous laissiez échapper des gros mots s’en faire attention, ce qui ne veut nullement dire que vous êtes une mauvaise mère ou un mauvais père ! Mais il est impératif que vous, parents, donniez le bon exemple. Et s’il dit des gros mots à l’école, encouragez-le à donner le bon exemple parmi ses amis. A la maison, il est très important de lui faire comprendre que l’utilisation de gros mots est strictement interdite, notamment en votre présence !

Réagir sur-le-champ

Enfin, si votre enfant laisse échapper un juron sans faire exprès, réagissez immédiatement et exigez de lui qu’il s’excuse. Bien évidemment, vous en ferez de même si vous laissez échapper un gros mot par inadvertance, au risque de perdre toute crédibilité aux yeux de vos enfants. Ne tolérez pas les gros mots. Après tout, ne dit-on pas que l’exemple vient d’en haut ?








*

Publier un commentaire sur mon profil Facebook


* champs obligatoires