BebeCalin.mu

Glossaire de la grossesse

1er novembre 2010, par BébéCâlin


A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

A

Accouchement : Egalement appelé travail ou naissance, l’accouchement est l’aboutissement de la grossesse, la sortie d’un enfant de l’utérus de sa mère. Il survient au 9e mois de la grossesse.

Accouchement prématuré : Il s’agit d’une complication de la grossesse entraînant une naissance du bébé avant la date prévue de l’accouchement, soit avant le 9e mois de la grossesse. La béance du col est l’une des causes majeures de prématurité.

Acide folique : Aussi appelée vitamine B9 ou folate, c’est une vitamine essentielle durant la grossesse. En effet, elle réduit le risque de malformations congénitales chez le fœtus ainsi que les anomalies du tube neural. Elle intervient dans la fabrication des globules rouges et dans le bon développement des cellules.

Albumine : C’est une protéine fabriquée par le foie qui circule dans le sang et transporte de nombreuses substances. On la recherche systématiquement chaque mois dans les urines au cours de la grossesse.

Allaitement : Il s’agit du mode d’alimentation principal d’un nourrisson, de sa naissance jusqu’à ses quatre mois.

Aménorrhée : L’âge d’une grossesse se compte en semaines d’aménorrhée. Ce terme désigne une période sans règles.

Amniocentèse ou ponction amniotique : Il s’agit du prélèvement de liquide amniotique pour être analysé afin de détecter toute anomalie chez le bébé. On peut la réaliser à partir des 16-17e semaines.

Amnios : membrane interne de la poche où baigne le foetus.

Analgésie : Absence provoquée ou accidentelle de sensibilité à la douleur. Un médicament analgésique a prévient ou diminue la douleur.

Anencéphalie : C’est une malformation du système nerveux du fœtus. Les bébés nés avec une anencéphalie survivent généralement quelques heures ou quelques jours après leur naissance.

Androgènes : Hormones sexuelles masculines.

Anémie : il y a moins de globules rouges que ce qui est considéré comme normal dans le sang.

Avortement : Il s’agit de l’interruption, provoquée ou spontanée d’une grossesse avant le terme prévu.

Amnioscopie : C’est un examen du liquide amniotique exécuté en fin de grossesse pour dépister des souffrances fœtales. Un tube muni d’un système optique et d’une source de lumière permet d’observer directement le fœtus et la couleur du liquide amniotique..

Haut de page


B

Baby blues : C’est un syndrome qui se manifeste peu après l’accouchement mais qui ne dure pas longtemps. Le Baby blues touche la majorité des jeunes mamans. Elles sont sujettes à des crises de larmes, des sautes d’humeur, une hypersensibilité, des difficultés à tisser un lien avec leur nouveau-né et des troubles du sommeil.

Béance du col : C’est une anomalie qui désigne une ouverture anormale du col de l’utérus due à une malformation congénitale ou à un traumatisme porté au col (fausse couche, accouchement difficile).

Biopsie du trophoblaste : La biopsie de trophoblaste est réalisée au premier trimestre de la grossesse. Il s’agit du prélèvement d’un échantillon de tissu placentaire à des fins d’analyse.

Bouchon muqueux : Le bouchon muqueux est constitué des sécrétions du col et il est expulsé un peu avant l’accouchement. Il obstrue l’entrée du col en protégeant le fœtus de contracter une infection.

Haut de page


C

Calcium : C’est un oligo-élément et sa fonction est la minéralisation de l’os sous forme de sels de phosphates de calcium. La calcium intervient aussi dans la contraction musculaire et facilite la coagulation du sang, entre autres.

Candida albicans : Elle fait partie des levures des champignons responsables des candidoses.

Cathéter : tuyau souple et fin utilisé à des fins médicales.

Caryotype : Il s’agit de l’étude des chromosomes d’une cellule.

Cerclage : C’est une technique chirurgicale qui consiste à placer du fil autour du col de l’utérus afin de le maintenir fermé jusqu’à la fin du 8e mois de grossesse. Cette méthode prévient les béances du col et l’accouchement prématuré.

Césarienne : Il s’agit d’une intervention chirurgicale qui permet d’extraire l’enfant de l’utérus de sa mère lorsque la naissance par les voies naturelles est impossible.

Cholestase gravidique : La cholestase gravidique se caractérise par des démangeaisons associées à une altération de la fonction hépatique survenant au troisième trimestre de la grossesse. Ces démangeaisons apparaissent au niveau des extrémités, s’étend aux membres, atteint le dos, l’abdomen, les seins et peut gagner la face et le cou. Outre la fatigue provoquée par les grattements qui l’empêchent souvent de dormir, la femme enceinte risque de développer une jaunisse si le taux de bilirubine devient trop élevé. Le premier risque encouru par l’enfant est la prématurité, le deuxième risque est la mort in utero. Heureusement, ces morts sont relativement rares mais impliquent que la maladie soit prise au sérieux par le personnel entourant la mère atteinte de la cholestase gravidique.

Col de l’utérus : Egalement appelé cervix, il fait partie du bas utérus, où celui-ci se joint au sommet du vagin.

Colostrum : C’est un épais liquide de couleur jaune qui s’écoule peu avant le lait maternel. Il est sécrété par la mère dans les premiers jours qui suivent l’accouchement. Très riche en protéine et anticorps, le colostrum est indispensable pour s’assurer de l’immunisation du nouveau-né.

Conception : est synonyme de fécondation, l’action par laquelle un enfant est conçu. Elle consiste en la rencontre du gamète mâle, le spermatozoïde avec le gamète femelle, un ovocyte.

Contraception : La contraception est l’ensemble des méthodes visant à éviter de façon réversible et temporaire la grossesse. Les méthodes de contraception visent à empêcher soit l’ovulation c’est le cas de la pilule, soit la fécondation, c’est le cas du préservatif, soit l’implantation de l’œuf fécondé, c’est le cas du stérilet.

Contraction : Selon le moment auquel elles surviennent, les contractions peuvent être ressenties comme un simple durcissement de l’utérus ou comme une douleur plus importante localisée parfois au niveau des reins.

Cordon ombilical : C’est l’organe qui joint le placenta de la mère enceinte au fœtus ou à l’embryon. C’est dans ce cordon, à travers les vaisseaux sanguins, que le bébé puise les nutriments essentiels à sa croissance. Le cordon ombilical l’alimente également en oxygène.

Couvade : Ce terme désigne une coutume, d’abord observée dans le Pays basque médiéval, où un futur père, peu avant l’accouchement de sa femme, se met au lit, imite la grossesse et se plaint des douleurs de l’enfantement, tandis qu’on lui accorde le traitement réservé à la femme pendant la grossesse et après l’accouchement.

Curetage : Opération qui consiste à nettoyer une cavité naturelle (par ex. l’utérus), un abcès ou une plaie infectée.

Cystite : Il s’agit d’une inflammation de la vessie. Les bactéries (colibacilles, naturellement présents dans l’intestin) sont souvent à l’origine d’une cystite. Mais elle peut également être provoquée par un agent toxique : traitement anticancéreux ou radiothérapie. C’est une infection fréquente chez la femme, car elle possède un urètre court, ce qui augmente le risque d’infection urinaire.

Haut de page


D

Date Prévue d’Accouchement (DPA) : c’est la date à laquelle le travail doit commencer pour aboutir à l’accouchement.

Dilatation : Il s’agit de l’ouverture progressive du col de l’utérus pour que le bébé puisse sortir. La dilation est complète à 10 cm.

Haut de page


E

Échographie : technique radiologique qui envoie des ultrasons via une sonde, permettant d’explorer des organes de la femme enceinte et une visualisation de l’embryon, du fœtus et de ses organes.

Éclampsie : c’est une crise qui survient au 3e trimestre de la grossesse. Elle intervient chez les femmes enceintes qui souffrent d’hypertension gravidique. Elle ressemble à une crise d’épilepsie et il ne faut pas la prendre à la légère.

Embryon : c’est le nom que l’on donne au futur être humain pendant les deux premiers mois de la grossesse. Épisiotomie : incision du périnée pratiquée pendant l’accouchement pour faciliter la sortie du fœtus.

Endométriose : affection signalée par la présence de muqueuse utérine hors de sa localisation normale (sur le muscle utérin, les trompes, les ovaires) sur le péritoine ou sur la vessie.

Haut de page


F

Fécondation In Vitro : la fécondation est faite en laboratoire l’œuf est ensuite réimplanté dans l’utérus.

Fissure de la poche des eaux : C’est un des signes annonçant que l’accouchement est pour bientôt. Il s’agit de la perte continue et peu abondante du liquide amniotique. Il convient de se rendre immédiatement à la maternité.

Fœtus : c’est le nom donné au futur être humain dès le troisième mois de grossesse et jusqu’à la naissance.

Haut de page


G

Glaire cervicale : il s’agit du mucus sécrété par les glandes de la face interne du col de l’utérus. La glaire est appelée "bouchon muqueux" pendant la grossesse à cause de son aspect compact.

Grossesse extra-utérine : cette grossesse se déroule dans les trompes de Fallope le plus souvent et non dans l’utérus.

Grossesse gémellaire : grossesse avec 2 embryons

Haut de page


H

Haptonomie : c’est une méthode de préparation à la naissance qui se fonde sur le contact entre les parents et le fœtus.

Hématome rétro-placentaire : L’hématome rétro-placentaire (également appelé placenta abruptio) est une complication très grave de la grossesse, mettant en jeu la vie de la mère et du fœtus en étant responsable d’une hémorragie parfois massive développée entre le placenta et l’utérus. Lors d’un hématome rétro-placentaire, le décollement prématuré du placenta auparavant bien inséré entraîne une souffrance fœtale aiguë (par diminution de l’apport d’oxygène) et un risque de décès maternel

Hypertension artérielle : tension artérielle très élevée qui nécessite une surveillance accrue lorsqu’elle est présente avant même ou pendant la grossesse.

Hypertension gravidique : hypertension qui se manifeste au cours de la grossesse.

Haut de page


I

Insémination Artificielle avec sperme du Conjoint : on introduit les spermatozoïdes via un cathéter dans les voies génitales féminines (col, vagin ou utérus)

Ictère ou jaunisse du nouveau-né : il se manifeste chez beaucoup de nouveau-nés dans les trois premiers jours de la vie. Il est provoqué par le lent fonctionnement du foie à la naissance.

Haut de page


J

Haut de page


K

Kyste : cavité pathologique située dans un tissu ou un organe, tel l’ovaire. Il peut être dû à un problème pathologique : la rupture du follicule libérant l’ovule ne se fait pas et le follicule continue à grossir. Il peut également être organique ; il est alors permanent et sa taille ne varie pas quel que soit le moment du cycle.

Haut de page


L

Laparotomie : il s’agit d’une incision chirurgicale du ventre. La césarienne est une laparotomie.

Liquide amniotique : c’est le liquide stérile dans lequel baigne le fœtus. Il le protège des agressions extérieures (bactéries…). Lochies : sang perdu par une femme en suite de couches. Les saignements diminuent graduellement.

Listériose : La listériose est une maladie due à une bactérie qu’on retrouve dans les viandes crues, les fruits de mer, le lait cru et certains fromages au lait cru. Les symptômes peuvent inclure de la fièvre, des maux de têtes aigus, des nausées et des vomissements.

Lochies : Les lochies sont des pertes de sang mêlées de caillots et de minuscules fragments de membranes qui surviennent après l’accouchement. C’est un phénomène tout à fait naturel qui peut durer entre 15 jours à 3 semaines maximum.

Haut de page


M

Métrorragies : saignements qui surviennent en dehors de la période des règles.

Multipare : se dit d’une femme qui a déjà été enceinte.

Haut de page


N

Naissance : moment suivant l’expulsion du bébé hors du ventre de la mère et où l’air remplit ses poumons.

Néonatalogie : spécialité médicale s’intéressant au nouveau-né et à l’enfant né prématurément.

Neurone : cellule nerveuse comprenant un corps central - l’axone - et des prolongements - les dendrites.

Nidation : il survient quand l’œuf s’implante dans l’utérus en "s’accrochant" à la muqueuse terrine.

Nullipare : se dit d’une femme n’ayant jamais été enceinte.

Haut de page


O

Obstétricien : médecin spécialisé en obstétrique. Souvent il est également gynécologue.

Obstétrique : discipline médicale consistant à suivre la grossesse et l’accouchement d’une femme.

Ocytocine : hormone sécrétée par l’hypophyse et entraînant des contractions utérines. Elle peut aussi être administrée pour accélérer le travail.

Omega-3 : Le groupe d’acides gras oméga-3 sont des acides gras polyinsaturés que l’on trouve en grandes quantités dans certains poissons gras, dans les graines de lin, le noix et le colza. L’organisme humain en a absolument besoin mais ne peut les produire lui-même, il doit en trouver dans son alimentation.

Haut de page


P

Péridurale : c’est une anesthésie locale qui permet à la femme enceinte de moins souffrir lors de l’accouchement. Elle se pratique au niveau de la moelle épinière et permet de garder la sensibilité sans les douleurs.

Périnée : il s’agit de l’ensemble de muscles situés entre le clitoris et l’anus. Cet ensemble soutient et est traversé par les organes génitaux, urinaires et anaux d’une femme.

Perte des eaux : perte du liquide amniotique en grande quantité. C’est un signe précurseur du travail. Il est impératif de se rendre immédiatement à la maternité.

Placenta : c’est l’organe assurant les échanges entre le sang de la mère et le sang du fœtus. Le placenta sécrète également des hormones nécessaires pour maintenir la grossesse.

Placenta prævia : Le placenta prævia est une localisation anormale du placenta qui peut être responsable d’hémorragies sévères au cours du troisième trimestre de la grossesse. Le placenta est normalement inséré dans le fond de l’utérus, il est dit prævia lorsque ce n’est pas le cas. Dans ce cas il est localisé sur le segment inférieur et peut alors être latéral, marginal (lorsqu’il affleure par son bord l’orifice du col de l’utérus), partiellement recouvrant, ou recouvrant lorsque il est tout entier situé au-dessus de l’orifice interne du col.

Prématurité : état d’un bébé né avant 37 SA. On parle de prématuré pour un bébé né entre 33 et 37 SA, de grand prématuré pour un bébé né entre 28 et 32 SA et de très grand prématuré (prématurissime) pour un bébé né avant 28 SA.

Préparation à la naissance : cours assurés par une sage-femme afin de faciliter la naissance. On leur explique différentes méthodes et exercices de respiration, de relaxation, entre autres, pour que l’accouchement se déroule sereinement.

Pré-éclampsie : aussi appelée toxémie gravidique, c’est une affection qui touche certaines femmes durant leur grossesse. La pré-éclampsie apparaît dans la deuxième moitié de la grossesse et se caractérise par une élévation de la pression artérielle (l’hypertension) et un taux élevé de protéines dans les urines (une protéinurie). Une prééclampsie peut aussi provoquer un gonflement, surtout du visage et des mains. Elle peut aussi s’accompagner d’autres symptômes tels que de vomissements, de troubles de la vue, des réflexes exagérés et dans certains cas, de convulsions.

Prolactine : hormone de l’allaitement.

Prurit : Trouble de fonctionnement des nerfs cutanés, provoquant des démangeaisons, dû à une affection de la peau ou à une pathologie générale.

Haut de page


Q

Haut de page


R

Retard de croissance intra-utérine : fœtus qui a un poids très inférieur des courbes de poids par rapport à son âge gestationnel.

Rétention placentaire : le placenta reste anormalement collé à la paroi utérine après l’accouchement.

Révision utérine : se dit quand l’obstétricien nettoie l’utérus des derniers débris du placenta si la délivrance n’a pas été complète. Bien que ce soit un acte douloureux, cela permet d’éviter des problèmes d’hémorragies.

Haut de page


S

Semaine d’aménorrhée : la grossesse d’une femme est calculée en semaine d’aménorrhée, c’est-à-dire le nombre de semaines passées depuis la date des dernières règles. Une grossesse dure environ 40 SA. Sophrologie : méthode de relaxation utilisée dans le cadre de préparation à la naissance.

Souffrance fœtale : est provoquée par un manque d’oxygénation du fœtus pendant la grossesse ou l’accouchement. La souffrance fœtale peut conduire à un déclenchement du travail en cours de grossesse ou à une césarienne en cours d’accouchement.

Spéculum : instrument permettant d’élargir les cavités du corps. En obstétrique, le spéculum permet de voir la cavité vaginale et le col de l’utérus.

Spina-bifida : il s’agit d’une malformation de la moelle épinière qui peut provoquer différents troubles comme une paralysie des membres inférieurs, une incontinence urinaire et/ou rectale…

Haut de page


T

Trouble envahissant du développement (TED) : fait référence à un groupe de troubles de développement qui ont en commun certaines caractéristiques essentielles : l’altération de la communication verbale et non verbale ; la difficulté de l’interaction sociale ; et le caractère restreint et stéréotypé des comportements. Ces troubles de développement incluent l’autisme, le syndrome d’Asperger, le syndrome de Rett, le trouble désintégratif de l’enfance et le trouble envahissant du développement non spécifié.

Terme : On dit que l’accouchement est "à terme" lorsqu’il intervient entre 37 et 42 SA, "post-terme" à partir de 43 SA.

Toxémie gravidique : perturbation grave en fin de grossesse, se manifestant par un œdème, la présence d’albumine et une hypertension. Elle doit être dépistée tôt pour que la future maman puisse poursuivre sa grossesse normalement.

Toxoplasmose : infection provoquée par un parasite vivant dans la terre, les intestins du chat et dans les viandes peu ou non cuites. Cette infection est bénigne chez l’adulte mais peut causer de graves malformations chez le fœtus.

Travail : synonyme d’accouchement. Il commence par des contractions accompagnées de la perte du bouchon muqueux et des eaux pour se terminer par la délivrance.

Haut de page


U

Utérus : organe de l’appareil reproductif féminin, qui reçoit l’œuf lors de la nidation et permet à l’embryon, puis au fœtus de se développer jusqu’au terme.

Haut de page


V

Vagin : organe génital féminin se situant entre la vulve et l’utérus. Voie basse (Voies naturelles) : accouchement par voie vaginale, autrement dit par les voies naturelles.

Vernix caseosa : substance blanche et grasse qui couvre la peau du bébé à la naissance.

Haut de page


W

Haut de page


X

Haut de page


Y

Yoga : les exercices du yoga peuvent être pratiqués comme préparation à l’accouchement si les séances sont conduites par une sage-femme ou un médecin. On apprend aux futures mamans des techniques de relaxation et à bien respirer. Le yoga soulage de la fatigue, des lourdeurs dans les jambes et de la constipation.

Haut de page


Z

Haut de page