BebeCalin.mu

De 3 à 7 ans

Dyslexie : quelques signes pour la reconnaître

24 juin 2011, par BébéCâlin


La dyslexie est un trouble de l’apprentissage de la lecture. Les enfants souffrant de dyslexie éprouvent une difficulté particulière à identifier les lettres ou syllabes pour en faire des mots puis des phrases complètes, cela sans souffrir de déficit visuel auditif ou intellectuel. La dyslexie peut sérieusement affecter la vie scolaire de l’enfant dyslexique et même son quotidien. Voici quelques pistes pour la reconnaître.

1. Les difficultés de lecture ne sont pas toutes liées à la dyslexie.
Les difficultés de lecture ne sont pas toutes liées à la dyslexie. Pour parler de dyslexie, il faut d’abord vérifier que l’enfant ne souffre pas de déficit auditif, trouble de la vue, problème d’élocution ou désintérêt global d’origine affective, qui l’empêcherait d’une manière ou d’une autre de faire l’apprentissage de la lecture.

2. La dyslexie affecte les enfants intelligents.
Les enfants intelligents, normalement scolarisés, indemnes de troubles sensoriels et psychologiques préexistants peuvent souffrir de dyslexie. Un certain nombre d’enfants surdoués sont d’ailleurs dyslexiques.

3. L’enfant confond à la lecture certaines lettres de forme voisine ou proches phonétiquement.
Les lettres les plus confondues sont le m, n, s ou ch, f et v… Les consonnes constrictives (s, ch, j, z, f, v) sont remplacées par les consonnes occlusives (t, k, p, d), les consonnes sonores (b, d, g, v, j, s) par les consonnes sourdes (p, t, k, f, ch, s). Dès lors, « piton » devient « bidon », « hippopotame » devient « hippopapame »… Par ailleurs, l’enfant dyslexique a tendance à inverser l’ordre des lettres (« on » est lu « no », « bras » est lu « bar » ou « rab »). Il omet certains sons (« parapluie » devient « parapuie ») ou, en ajoute, au contraire (« escapade » est lu « cascapade »), dont un certain retard de langage également. Il éprouve des difficultés à déchiffrer les sons complexes. Aussi, il a du mal à écrire ou à copier, tient son crayon inhabituellement et son écriture est irrégulière ou illisible.

4. L’enfant a des difficultés d’ordres spatial et temporel.
Il n’arrive pas bien à se repérer dans le temps (passé, présent, futur), d’où les problèmes de conjugaison. De plus, il a du mal à retenir les poésies ou tables de multiplication, sans compter qu’il peut paraître lent et distrait. Il se fatigue vite et a des soucis de concentration.

5. L’enfant dyslexique a des difficultés d’organisation personnelle.
Son cartable et sa trousse sont toujours en désordre. Il peut avoir du mal à faire ses lacets.








*

Publier un commentaire sur mon profil Facebook


* champs obligatoires