BebeCalin.mu

Les conseils de l’expert

Comment expliquer son divorce à son enfant ?

11 mars 2011, par BébéCâlin


Vivre le divorce de ses parents est une étape douloureuse pour un enfant. La psychologue clinicienne, Jassodah Domur, nous explique la meilleure manière d’annoncer son divorce à son enfant et comment l’aider à surmonter cette épreuve.

1. Comment un enfant interprète-t-il un divorce ?

Souvent, les parents sont inquiets des conséquences éventuelles d’un divorce sur leur enfant. Les parents, bien que préoccupés par leurs problèmes personnels, se rendent souvent compte qu’ils sont les personnes les plus importantes dans la vie de leur enfant. Le divorce peut être mal interprété par ce dernier, surtout si ses parents ne lui expliquent pas ce qui va arriver et quelle est leur implication dans ce qui arrive. Les enfants pensent souvent qu’ils sont la cause des conflits entre leur père et leur mère. Beaucoup d’enfants croient qu’ils ont pour responsabilité de les réconcilier. Le traumatisme causé par la perte d’un ou des deux parents au cours d’un divorce peut être à l’origine d’une vulnérabilité particulière à certaines maladies physiques ou aux troubles mentaux.

2. Quand annoncer son divorce à son enfant ?

L’idéal est de pouvoir lui expliquer la situation ensemble, dans un moment de calme. Cela sous-entend que les parents mettent de côté leurs conflits, pour assumer leur rôle de parents responsables vis-à-vis de l’enfant.

3. Que faire pour le réconforter ?

Il est impératif de déculpabiliser l’enfant, de mettre des mots simples sur la situation et de lui expliquer que si papa et maman se séparent, il n’en est aucunement responsable. Il faut lui expliquer que papa et maman ne s’aiment plus comme avant mais cela ne veut pas dire que papa et maman ne l’aime plus. Il ne faut surtout pas hésiter à répondre aux questions de l’enfant en toute franchise.
Il faut également donner à l’enfant l’opportunité d’exprimer sa souffrance, son désarroi, sa colère, son dépit et ses émotions. Souvent, elles ne surviennent pas tout de suite, raison pour laquelle il faut dire à l’enfant qu’il est libre de venir parler quand il veut, que les parents soient disponibles pour répondre à ses questions. Il faut lui faire comprendre que ce qui se passe dans sa famille n’est ni tabou, ni honteux et que cela arrive aussi dans d’autres familles.

4. Comment accompagner son enfant pendant tout le processus ?

Si un divorce est toujours éprouvant pour un parent, n’oublions pas qu’il l’est encore plus pour un enfant. La mère et le père sont eux-mêmes dans un état de détresse émotionnelle intense et développent un sentiment d’insécurité. Il faut que le ou les parents arrivent à mettre de côté leur état émotionnel et accordent du temps à leur enfant afin de le rassurer, car il a développé un sentiment d’insécurité et d’incompréhension. Les enfants ont besoin de savoir que leur père et leur mère seront toujours leurs parents, même si le mariage se termine et si leurs parents ne vivent plus ensemble. Il faut être aux petits soins et redoublez d’attention à leur égard.

5. Faut-il impérativement donner les raisons de son divorce à un enfant ?

Il faut mettre des mots sur la situation et il est essentiel d’expliquer la situation à l’enfant qui, bien qu’il soit encore tout petit, comprend. Un enfant confronté à une situation douloureuse suite à des conflits entre parents, souffre moins si on lui explique simplement les choses. Il souffre davantage des disputes et conflits entres ses parents que de la séparation elle-même. En effet, il est réceptif à ce climat qu’il ressent comme violent. Un enfant est réceptif au climat émotionnel dans lequel il vit, et souvent, il peut ressentir que les choses ne se passent pas bien, même si ses parents ne lui ont rien dit.

6. Maman ou papa a rencontré une nouvelle personne. Comment et quand l’annoncer à son enfant ?

Lorsque l’un des deux parents trouve un nouveau partenaire, il est toujours difficile de l’annoncer à l’enfant. Il n’existe pas de moment opportun pour le lui annoncer. Il faut tout simplement faire confiance à son instinct pour connaître le moment idéal. Il n’existe pas de recette idéale non plus. Il faut le dire avec des mots simples et surtout, rassurer l’enfant en lui disant que son père restera son père et que sa mère restera toujours sa mère. Le nouveau compagnon ne remplacera en aucun cas ses parents.








*

Publier un commentaire sur mon profil Facebook


* champs obligatoires